Astley's Toy Theatres

Les toy theatres, ou juvenile drama, sont des théâtres miniature (en moyenne 50x50x50 cm) en bois et carton qui permettent de reconstituer les pièces les plus célèbres, avec décors et personnages dans leurs postures théâtrales qui sont découpés dans des planches d'images imprimées. Inventés vers 1811 à Londres, ces "jeux" témoignent de l'importance que revêt la fréquentation des théâtres au début du XIXe siècle et de la diffusion de la culture théâtrale dans le home entertainment.

Element typique du edutainment -passe-temps éducatif - les toy theatres sont la version développée des planches-souvenir que le public pouvait acheté après une pièce. Initialement ces planches représentaient une scène, généralement le climax de la pièce, ou les personnages-héros. Des dessinateurs spécialisés assistaient à la première du spectacle et représentaient les temps forts de la pièce vendus plain - noir et blanc - au tarif de 1 penny, ou coloured - colorés, peints, voire agrémentés de paillettes-, au prix de 2 pence.

A compter de 1811, William West, papetier londonien a l'idée de proposer aussi bien des planches à l'unité que la pièce dans sa totalité : le livret et 30 à 40 toy theatre sheets représentant l'ensemble des personnages et les décors des principales scènes de la pièce. Pour la mise en pratique, il s'agit ensuite de découper les planches, peindre les décors et animer l'ensemble sur le proscenium où s'adapte l'ensemble (voir illustrations), afin de reproduire la pièce. Il est donc nécessaire d'acquérir le support  et les planches de façade des théâtres pour reconstituer la mise en scène au rythme du texte puis d'orchestrer l'ensemble pour le présenter en domestic performance - pour la famille et les amis. Plus que destinés véritablement aux enfants, les toy theatres sont des jeux pour adolescents ou familiaux - family entertainment. En effet, c'est un loisir qui demande une certaine minutie pour le montage et la manipulation ainsi que savoir lire les livrets pour interpréter ou narrer la pièce appelant souvent l'aide ou le soutien des adultes.  

Au milieu du XIXe siècle, plus de 300 pièces des théâtres londoniens sont édités pour les toy theatres, ce jusque dans les années 1860, époque à partir de laquelle aucune nouvelle pièce n'est reproduite pour les toy theatres. Le jeu reste cependant très en vogue jusqu'à la fin des années 1890, fondé sur le répertoire édité durant la première moitié du siècle et publié par plusieurs éditeurs qui ont forgé leur réputation dans cette spécialité tels Green, Hodgson, Skelt, William West, Webb et Benjamin Pollock dont la boutique a fermé en 1944. 

 

Voir Speaight (G.), The History of the English toy theatre, Boston, Publishers Plays Inc., nvlle ed. 1969. 

En France, il existe des théâtres en papier pour enfants, à partir des années 1830-1840 mais plus à compter des années 1880 (imprimerie d'Epinal), mais "les planches sont plus souvent composées de types historiques et géographiques plutôt que par des acteurs dans des pièces spécifiques". Speaight (G.), "Toy theatre", in Fawdry (K.), dir., éd., Toy theatre, Londres, Pollock's Toy Theatres Ltd, 1980, p.17.

De  passage à Londres, allez voir le Pollock's Toy Museum à Bloomsburry et le Pollock's Toyshop à Covent Garden.

Les toy theatres anglais

Les hippodrames de l'Astley's en version toy theatres

George Speaight, dans son ouvrage Toy Theatres (1969), recense 258 mélodrames, drames, tragédies, comédies, ballets et spectacles édités en toy theatres dont 24 fondés sur le répertoire de l'Astley's (54 pour Covent Garden, 35 pour Drury Lane - hors productions de Shakespeare et Walter Scott).

Si connaître les pièces de l'Astley's éditées en toy theatres permet de saisir les succès particulièrement marquants de l'établissement, comparer l'ensemble de ces sources - pièces, affiches, toy theatres - est aussi un biais essentiel pour saisir la construction et la circulation des tropismes culturels tant historiques que géographiques, notamment lorsqu'on retient que les toy theatres en tant que home entertainment, font entrer dans la sphère privée à la fois les représentations et l'imaginaire du théâtre et la façon dont est racontée et représentée l'Histoire.

Parmi les succès de l'Astley's, The Batte of Waterloo (1824), The Giant Horse (1833) ou The Battle of the Alma (1854) sont particulièrement représentatifs de la façon dont les symboles et stéréotypes véhiculés sur scènes sont réappropriés et adaptés pour la publication des toy theatres.

Voir notamment le récent article de Johana Hofer-Robinson "'Kaleidoscopes of Changing Pictures' : Representing Nation in Toy Theatre", Journal of Victorian Culture, Vol. 23, Issue 1, January 2018, pp. 43-65.

TO BE CONTINUED...

The Battle of Waterloo

The Siege of Troy and the Giant Horse

The Battle of the Alma

The Hero of Switzerland, or Helvetian Freedom;  William Tell - 1802*

Manfredi, or the Castle of Otrando - 1803

The Brave Cossack, or the Secret Enemy - 1807

The Blood Red Knight or the Fatal Bridge - 1810

The Tyran Saracen and the Noble Moor - 1811

The Fairy of the Oak, or Harlequin's Regatta (pantomime) - 1811

The Mandarin, or Harlequin in China (pantomime) - 1811

Tracey Castle, or Love and Jealousy (divertissement) - 1811

Voorn the Tiger, or the Horse Banditti - 1812

Old Belzebub and Harlequin, or Taffy in Holland (pantomime) - 1812

The High Mettled Racer - 1813

The Hunted Tailor - 1813

Ferdinand of Spain, or Ancient Chevalry - 1813

Wallace, the Hero of Scotland - 1817

The Dervise of Bagdad, or Harlequin Prince of Persia (pantomime) - 1818

Gil Blas, or the Horse Banditti - 1821

The Smuggler - 1822

The Battle of Waterloo - 1824

The Invasion of Russia; Bonapart's Invasion of Russia - 1825

Chevy Chase, or the Battle of Otterburn - 1832

The SIege of Troy or the Giant Horse of Sinon - 1833

The Lord Mayor's Fool, or the Grand Secret - 1837

The Battle of the Alma - 1854

The Battle of Balaclava and Inkerman - 1855

*année de première représentation au théâtre

 

Les 24 pièces de l'Astley's éditées en toy theatres, d'après George Speaight (1969)

© Caroline Hodak, 2018

Tous les éléments texte peuvent être utilisés... merci de citer la source !

Thanks for acknowledging !

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône