Courses de chevaux organisées par Antonio Franconi

Affiche 9 messidor An V (27 juin 1797) 

Antonio Franconi et ses fils Laurent et Henri sont omniprésents dans les activités équestres de leur temps. Alors qu'ils n'ont pas encore de lieu dédié à leurs spectacles à Paris, ils s'impliquent dans toutes les manifestations où leurs compétences équestres comme leurs capacité à créer l'événement peuvent être exploitées, dont les courses. Le gouvernement du Directoire orchestre plusieurs célébrations nationales au coeur desquelles sont placés les jeux et courses afin de consolider la fraternité et l'adhésion à la patrie. Parmi ces occasions, une attention particulière est accordée aux courses hippiques afin d'encourager l'émulation sportive et d'attirer l'attention sur le renouvellement de l'élevage.

Après la période révolutionnaire, le grand retour des courses de chevaux sur le Champ de Mars date du 26 juillet 1796. A peine un an plus tard, cette affiche décrit la proposition d'Antonio Franconi, l'organisation et le déroulé de la compétition qu'il orchestre et qu'il renouvèle par la suite. A noter que la date de la course ne figure pas dans le texte imprimé afin de permettre la réutilisation de l'affiche ultérieurement.

Course de Chevaux

Avis aux Amateurs qui ont des chevaux susceptibles de courre

Il sera fait au Champ de Mars et à des époques déterminées

Différentes Courses de chevaux

 

La première aura lieu le … à cinq heures très précises de l’après-midi.

Depuis longtemps, en France, on avait abandonné ce superbe exercice si utile à une Nation guerrière, pour chercher de coupables plaisirs dans la mollesse et la dissipation. Mais aujourd’hui que nous avons reconquis tous nos droits, et que, sous des lois sages et bienfaisantes nous apprenons à connaître le prix de la liberté ; les jeux, les tournois, les courses nous rappellerons les beaux jours de la Grèce et de Rome, et nous feront jouir en même temps de ceux dont nous commençons déjà à sentir la douce influence. Ces Courses serviront ensuite à donner plus d’éclat aux fêtes nationales où la force, le courage et l’adresse se déploient à l’envie pour se faire admirer et ajouter encore à la majesté du peuple dont elles sont l’objet.

Le Cen [citoyen] Franconi, qui fut toujours l’ami des arts et des talents en ce genre, veut bien se charger de recevoir les noms de ceux qui désireront concourir avec lui à ramener cet exercice oublié depuis nombre d’années dans un pays où les hommes semblent faits pour donner l’exemple et servir de modèle aux autres nations.

Voici, en conséquence, qu’elles sont les conditions auxquelles il faudra se conformer pour être admis à concourir.

On déposera dix louis pour son inscription, lesquels serviront à former la somme destinée aux vainqueurs. Il sera prélevé sur cette somme un 8e qui sera employé à payer les frais qu’il est indispensable de faire pour un objet de cette nature. Il y aura trois prix : le premier sera de la moitié de la dite somme ; le 2e des deux tiers de l’autre moitié ; et le 3e du dernier tiers.

Il n’y aura pas de distinction pour le poids des cavaliers ni pour l’âge des chevaux ; chacun en outre sera libre de courir son cheval ou de le faire courir par un autre ; mais le prix emporté sera toujours remis au propriétaire du cheval. Le cavalier entrera en lice avec son coursier du côté du Gros-Caillou : là il sera procédé à l’examen de son droit à concourir. Ce même lieu servira de départ pour la course. On fera deux fois le tour du Champ de Mars. Des signaux placés aux extrémités indiqueront où il faudra tourner.

On invite les personnes qui doivent concourir à prendre autant qu’il leur sera possible, un costume analogue à ce genre d’exercice. Les amateurs qui seront à cheval, ou en voiture, se tiendront au centre du Champ de Mars.

Il faut se faire inscrire chez le Cen Franconi, faub. du Temple n°11, cinq jours avant l’époque fixée pour la course, on y déposera en même temps les dix louis dont il s’agit pour faire admission. 

Pour copie conforme. Franconi.

Affiche des courses de chevaux organisées par Antonio Franconi 

AN. D.XXXVIII.3, dossier 49 f.140 : Courses de chevaux, 9 messidor an V

© Caroline Hodak, 2018

Tous les éléments texte peuvent être utilisés... merci de citer la source !

Thanks for acknowledging !

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône