Les chevaux des Franconi

Quels chevaux constituaient la cavalerie des Franconi ? Deux recensements à près de vingt ans d'écart, en 1793 et 1816, permettent d'en rendre compte. Composée de 16 puis 26 chevaux, la cavalerie compte plus d'une quarantaine de chevaux dans les année 1830 tandis que celle de l'Hippodrome atteint plus 200 chevaux dans les années 1850.

 

En 1793, le cheval type de l’écurie Franconi a une robe bai, est âgé de 6 ans et demi, mesure 4 pieds 9 pouces et est à courte queue. En 1816, le cheval moyen, a 9 ans et demi, est bai ou alezan, à courte queue et d’une valeur de 254 francs (cette moyenne est toutefois relative étant donné l'écart entre les extrêmes, 1500 francs pour le cheval le plus cher, 30 francs pour le moins onéreux). La valeur de chaque animal est cependant à relativiser, car il s'agit là de l'estimation à date et non du prix d'achat.

Le recensement de 1793 a pour objet de dénombrer tous les chevaux réquisitionnables pour l'armée. Dans la cavalerie, "les hussard, les chasseurs, les dragons, les légions sont montés sur des chevaux de taille moyenne" c’est-à-dire entre "4 pieds 8 pouces (1,51 m) et 4 pieds 11 pouces (1,59 m)", propre des chevaux "résistants, capables de porter longtemps le poids du cavalier et de son paquetage (…), insensibles au bruit des armes à feu, peu exigeants en matière de nourriture". Les chevaux d'Antonio Franconi correspondent presque tous à cette description. Néanmoins ils n'ont pas été réquisitionnés.

 

Blomac (N. de), La Gloire et le jeu: des hommes et des chevaux 1766-1866, Paris, Fayard,  1991, p. 104 et du même auteur, "Le cheval de guerre entre le dire et le faire. Quelques variations sur le discours équestre adapté à la réalité militaire", in Roche (D.) dir., Le Cheval et la guerre du XVe au XXe siècle, Paris, Association pour l'Académie d'Art équestre de Versailles, 2002, p.57-61

Définitions

Age et hors d’âge : l’âge de cinq ans marque la mise en service du cheval jusque là encore considéré poulain. Ceci explique que les chevaux des Franconi aient au minimum cinq ans. Hors d’âge désigne les chevaux de plus de dix ans. L’âge se compte en fonction de la dentition et est l’une des trois caractéristiques qui permettent d’identifier le cheval

La robe du cheval désigne la couleur du pelage de l’animal. La désignation de la robe est l’une des trois caractéristiques qui permettent d’identifier le cheval avec la taille et l’âge.

Alezan : nuance de la robe tirant vers le marron et dont les crins sont également marrons

Bai : nuance de la robe tirant vers le marron et dont les crins et les extrémités sont noirs

Gris : nuance de la robe qui consiste en un mélange de poils noirs et blancs

Balzane : marque blanche, plus ou moins importante en bas d’un membre du cheval

Chanfrein : partie de la tête du cheval qui se situe entre les yeux et les naseaux et qui peut être blanche

En-tête : marque blanche sur le front (partie de la tête entre le toupet et les yeux du cheval) 

Pelotte en-tête : poils blancs sur le front

A tous crins et à longs crins : ces expressions indiquent les soins donnés à la crinière et à la queue du cheval. A longs crins indique que la crinière et la queue sont peignés ce qui confère un aspect soigné et soyeux généralement propre aux chevaux de présentation. 

Poussif : cheval qui a des difficultés respiratoires (problèmes pulmonaires)

Taré : se dit d’un cheval souffrant d’une tare, affection plus ou moins grave, guérissable ou incurable ; les tares sont hiérarchisées selon une typologie précise afin de pouvoir juger de la valeur du cheval.

© Caroline Hodak, 2018

Tous les éléments texte peuvent être utilisés... merci de citer la source !

Thanks for acknowledging !

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Pinterest Icône